Forum RPG et classique pour venir parler de ses super héros préférés et incarner les super héros et super vilains de votre invention dans un univers libre et original.
 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Miranda Richards

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Miranda Richards   Mer 20 Nov - 17:44

Miranda Richards


« Une fois qu'on y a goûté, on ne peut plus s'en passer. »






Identité :
Alias : Perversion
Nom : Richards
Prénom : Miranda
Age : 27 ans  
Espèce : Humaine
Statut : Célibataire
Orientation : Bisexuelle à tendance lesbienne
Métier : Riche héritière d'une vaste collection d'art qu'elle suit à peine / Propriétaire d'un nigh-club faisant strip-club dans un coin privé.
Considéré comme une : Super Vilain

Pouvoirs :Pouvoir : Le parasite donné à Miranda une peau impénétrable, cela ne l'empêche pas de ressentir la douleur des coups, ça ne fait pas mal à celui qui frappe, elle est juste impénétrable, que ça soit d'un couteau, d'une seringue ou d'un tir de flèche. Cela la protège des impacts et des chocs physiques, ce pouvoir est constant, l'attaquer dans le dos pendant son sommeil serait donc sans effet particulier. Il est à noter qu'en dépit de cette rigidité formidable, sa peau reste douce et s'il est rare de voir la jeune femme très habillée c'est que ce pouvoir lui tient chaud, elle a toujours chaud, sa peau est toujours chaude ce qui est finalement très agréable.

Toutefois la vraie force de Miranda réside dans ces drogues qu'elle sait fabriquer, aux effets divers et variés, sous des formes diverses et variées mais qu'elle préfère habituellement sous forme de gaz. Une notamment la rend particulièrement fière car elle supprime toutes les inhibitions de la victime, la plongeant dans un univers de luxure et de ... soumission.

Arme/Armure : Ne la prenez pas pour une petite chose fragile, depuis ses six ans, la jeune femme sait se battre, bon elle n'est certainement pas la plus forte, manque carrément de force physique mais sa peau solide lui donne une résistance peu commune ce qui fait qu'elle porte rarement d'armure particulière, juste une tenue particulièrement légère même par les jours les plus froids.

N'ayant jamais appris à utiliser les armes à feu, elle n'en utilise pas, préférant de loin le bo, ce long bâton qu'elle manie depuis son enfance et qu'elle a largement amélioré puisque aujourd'hui il est fait d'un mélange de titane et d'aluminium.

Point Faible/Limite : Bien que le parasite la rende en apparence invulnérable, il ne joue pas sur son vieillissement, tout comme il ne la protège pas de dégâts internes éventuels, ainsi les poisons, gaz, noyades, asphyxie sont des risques dont elle n'est pas à l'abri.

Toutefois ce qui fait le bonheur de Miranda fait aussi son malheur car le parasite est invasif, influant sur la santé de la jeune femme, provoquant des migraines, une fatigue pesante, sentiment de manque. Cela signifie deux possibilités pour Miranda, la première est de toujours avoir à porter de mains un excitant type caféine, thorine, théine ou autre substitut. La seconde permet de repousser les effets du parasite bien plus longtemps mais surtout de combler ces effets néfastes que peut faire ressentir le parasite car celui-ci semble s'alimenter de sexe.



Description du personnage

Qualités : Intelligente -  Méticuleuse - Sportive - Juste - Astucieuse

Défauts : Impudique - Masochiste - Actrice (excellente menteuse) - Insomniaque - Tendance à l'alcool

Description du caractère :
Miranda a beaucoup appris de sa vie, de ses expériences, fille née dans un milieu mondain aux règles strictes, elle connait les règles de la haute société et elle sait agir comme telle. Pourtant Miranda est un caméléon, véritable actrice qui aurait pu faire talent si ça n'avait été pour le refus de son père de la voir faire du théâtre et du cinéma, la jeune femme sait embobiner son monde. Elle ment avec brio, bien mieux que le dentiste qui vous promet que vous ne sentirez rien, elle vous jouera les larmes, la tristesse pour faire baisser votre garde, elle vous jouera la panique et la terreur pour vous attirez dans un piège, elle vous jouera la rebelle casse-pieds pour vous énerver. Derrière tout ce cinéma, ces semblants et ces airs supérieurs qu'elle aime prendre se cache pourtant la vérité, la raison qui pousse cette femme à mentir, à porter des masques plus qu'il n'en faut, à montrer un visage dominant, à se montrer dure, exigeante, à se faire humiliante et cette raison est une peur teintée de honte. Cette mésaventure qu'elle a vécu, qu'elle ne veut plus vivre, qui la pousse à vouloir se venger de tous ceux qui portent un masque, soient-ils mauvais, bons ou zéros, a forgé ce caractère faux, ce caractère mauvais, tous ces défauts qu'elle juge comme des qualités et dans lesquels elle se complait. Tout ça forme un ensemble douteux, horriblement bancal qui provoque chez elle une certaine instabilité en grande partie dû à ses insomnies, elle dort peu généralement une heure par nuit et une autre dans la journée, empêchant son cerveau de faire le point et se reposer causant à la fois son génie créatif et son attitude désinvolte et légère.

Mais on ne change pas un caractère véritable en totalité, Miranda n'en devient pas un bourreau mauvais et médisant, elle a un certain sens de la justice, non comme on l'entend des textes de loi mais bel et bien de ce qui est juste dans un sens moral. Cela se sent quand elle assure la gérance de son strip-club, elle n'hésite pas à virer d'elle-même un client trop entreprenant ou moqueur envers les filles, tentant de leurs faire faire ce qu'elles ne veulent pas faire. Intelligente, la jeune femme sait comment arriver à ses fins, que ça soit pour le bonheur ou le malheur des autres, car son astuce est tout autant capable d'améliorer le quotidien des filles du strip-club qu'elle est capable d'être utilisée pour tendre un piège à un héros se laissant prendre par son jeu de jeune femme apeurée et en danger. Méticuleuse dans tous les aspects de sa vie, elle a un excellent sens de l'organisation, avantage non négligeable quand vous tendez un piège mais également au quotidien, vous ne trouverez rien qui ne soit pas rangé chez elle et sa majordome doit veiller à cela avec attention car Miranda est intransigeante sur ce point. Enfin, grand amoureuse du sport, elle pratique régulièrement la natation, les arts martiaux, le badminton, le squash et du parkour, une discipline dans laquelle elle est même devenue particulièrement douée, après tout pour échapper à un héros furieux ou un vilain vengeur, mieux vaut savoir courir et se faufiler, non ?

Description physique - En civil et en costume :
Rarement très habillée, c'est au bonheur des regards que cela se fait car la jeune femme est taillée comme la sportive qu'elle est, grande d'un mètre soixante-treize, de longues jambes, un corps finement musclé par les années de sport et le nombre de sports qu'elle pratique. Une magnifique chevelure brune encadre un visage au regard expressif et aux lèvres affichant presque toujours un léger sourire séducteur. Le type hispanique lui donne un charme certain qui n'échappe pas aux regards. Ceci étant pour pouvoir profiter de son sourire et de ses regards malicieux, encore faut-il qu'elle vous fasse face car de vous-même, vous aurez peut-être plutôt tendance à ne pas décrocher vos yeux de ses fesses généralement moulés dans un jean parfaitement adapté à cet usage. Si en plus elle sent votre regard ou le remarque, elle n'aura aucune gêne, ni pudeur à laisser rouler ses fesses, juste pour votre plaisir. Et pourtant même si elle vous fait face, il faut encore que votre regard arrive à monter jusqu'à son visage et c'est là tout un défi car Miranda a été gâtée par la nature d'une poitrine généreuse qu'elle met en avant dans de somptueux décolletés.

Non ses tenues ne vous aideront clairement pas à rester indifférent lorsque vous la croiserez car elle est belle, elle le sait et elle sait le mettre en avant. D'un style habituellement rock avec des jeans, des mini-jupes, des débardeurs et des hauts aux décolletés vertigineux, si vous la croisez dans une soirée mondaine vous la verrez dans une robe somptueuse, de grand couturier en général. Elle reste fidèle à elle-même toutefois, la robe met sa poitrine en valeur d'une façon ou d'une autre, épouse ses courbes comme une seconde peau où se veut fendu jusqu'à hauteur de sa hanche laissant deviner que sous cette robe, il n'y a pas grand chose.
Si vous vous dites qu'elle est plus sage sous le masque qu'elle porte, vous faites fausse route, sa tenue est légère, très légère et cela se vérifie tant de face que de dos. Un ensemble particulièrement sexy, en parfait accord avec elle-même d'ailleurs qui s'accompagne de lentilles vertes et d'une teinture noire temporaire pour cheveux qui s'enlève au premier shampooing. Le masque, s'il semble surtout servir à dissimuler son identité,, a surtout pour usager de la prévenir des effets des divers gaz qu'elle emploie. Enfin un bâton de titane et d'aluminium, léger et pourtant extrêmement résistant qu'elle manie avec brio.




Origine et histoire :

Le monde a-t-il jamais connu famille plus improbable que la famille Richards ? Difficile de le dire. Tout commence avec l'arrière-arrière-grand-père de Miranda. Celui-ci, passionné d'art aux moyens limités mais à l'imagination sans fin, a réussis avec autant de culot, de bonne volonté que de mensonges, a entamé une collection d'oeuvres d'art, majoritairement des peintures. D'abord cinq qui furent achetées par l'argent d'un mensonge honteux à la banque sur l'achat d'une maison puis au collectionneur d'art auprès duquel il s'est fait passé pour un d'ores et déjà fin expert en la matière. Prêtées à des musées contre bonne rémunération, ces cinq tableaux ont rapporté assez pour en acheter d'autres et d'autres, et ainsi de suite, un coup de poker parfaitement réussi de l'aïeul de Miranda qui propulsa cette famille modeste vers des milieux plus riches et mondains qu'elle ne quittera plus. Cependant si je dis que cette famille est improbable, c'est qu'elle aurait pu se reposer tranquillement sur ses acquis, les oeuvres rapportent plus qu'ils ne pourraient dépenser par an même en le voulant vraiment et pourtant chaque membre de cette famille s'est trouvé un travail. Ainsi les grands-parents de Miranda furent inspecteur de police et enseignante, ses parents physicien et biologiste. Bien entendu ils ont toujours vécu dans l'aisance mais pourtant dans cette famille où ne rien faire pouvait être un choix de vie, on a toujours choisis de faire quelque chose et Miranda n'a pas dérogé cette règle.

Son choix se porta sur la biologie, notamment dans le domaine médical. Intelligente mais surtout surdouée, elle avait sauté plusieurs classes et subit ce que cela peut entrainer comme réaction chez les autres, d'être toujours la plus jeune, la première de classe. Les moqueries et les railleries, elle ne s'en inquiétait même pas, elle se contentait de faire son bonhomme de chemin et de devenir à vingt-et-un ans l'une des plus jeunes diplômés en recherche biologique. Sa mère lui trouva une place dans le laboratoire où elle travaillait et on laissa à Miranda le choix du laboratoire qu'elle voulait rejoindre, chacun ayant son propre sujet de recherche et d'étude. Pour ses débuts, Miranda choisit de rejoindre dans un premier temps le laboratoire où travaillait sa mère dans la création d'anti-douleurs destinés aux soldats sur le front, des anti-douleurs qui devaient être instantanément efficaces mais surtout pour une longue durée. Miranda s'adonna au projet avec passion, elle ne savait travailler autrement et se donna corps et âme à cette recherche qui hélas devait ne jamais aboutir. Un incident survint dans le laboratoire voisin, celui-ci réalisait des recherches sur un sérum qui devait permettre de soigner les lésions cutanées de la peau simplement par un petit coup de spray. Quelque chose se passa mal lors d'une réaction, provoquant une explosion qui n'aurait pas été si dramatique sans les matériaux inflammables se trouvant à proximité. Sur les dix-huit personnes présentes dans les laboratoires, seule Miranda eut la chance de survie, le bizutage de la petite nouvelle à chercher les cafés lui a sauvé la vie ce jour-là. Sa mère n'eut pas cette chance, morte dans l'explosion, quand à Miranda, elle ne se rendit compte de rien dans l'immédiat, ni même dans les années qui suivirent mais cet air qu'elle respirait ce jour-là allait la changer à tout jamais.

Attristée par le décès de sa mère alors que cela faisait à peine quelques semaines qu'elle travaillait ensemble, Miranda choisit de démissionner pour se consacrer d'avantage à son père, mais hélas celui-ci mourut quelques jours après sa femme. Alcoolisé autant que l'on pouvait l'être sans perdre connaissance, il prit sa voiture pour rentrer et sur la route menant au Manoir familial, il perdit le contrôle, le saule centenaire ne lui laissa aucune chance, comme pour sa femme sa mort fut instantanée, en rien douloureuse. C'est ainsi que Miranda comprit une dure leçon, la mort est facile pour celui qui meurt mais elle ne l'est pas pour ceux qui restent. Soudainement elle se retrouvait seule dans ce vaste Manoir qu'elle était incapable de vendre, pourtant tout semblait fait pour la hanter en cet endroit, les souvenirs de ses parents, les photos, toute sa jeunesse vécue dans cet endroit. Comment pourrait-elle se débarrasser de ce Manoir depuis si longtemps dans la famille ? Elle n'y parvint jamais et s'y enferma finalement, travaillant chez elle sans jamais sortir pendant trois longues années. Elle travaillait sur des produits aux effets divers et variés, sur des gaz qui devaient permettre aux gens de se détendre en une inspiration, aux insomniaques de trouver un sommeil profond et agréable, aux accrocs à la cigarette d'oublier leur envie pendant une journée entière rien qu'avec une inhalation. Peu de ses projets aboutir car elle peinait à travailler correctement au milieu des fantômes de son passé, alors elle s'entrainait aux armes, invitant des maîtres d'armes à venir lui apprendre de nouvelles choses. S'activer physiquement l'empêchait de trop penser alors que devant son établi, elle pensait, cogitait et lorsque la solution peinait à venir, elle se demandait ce que ferait sa mère. Immédiatement les larmes montaient, ses pensées venaient à sa chance insolente d'avoir survécu, puis la mort de son père et elle quittait un établi trempé de ses larmes.

Il lui fallut trois années pour réussir à retourner dans la ville sur conseil de sa majordome qui s'inquiétait d'elle. Elle finit par abdiquer devant son insistance et par un manque social qu'elle ne pouvait plus dissimuler. Elle n'a pas cherché à retrouver un travail, la collection d'art lui permettait de vivre largement assez bien, elle fit alors ce que toute personne dépressive, incapable de mettre fin à ses jours, et riche ferait, elle chercha les sensations fortes, celles proches de la mort. Courses illégales de voitures, saut en parachute, saut à l'élastique, tout ce qui pouvait lui procurer un choc d'adrénaline et elle commença à s'adonner à autre chose à quoi elle était peu habituée, le sexe. Ca n'était pas un domaine dans lequel elle s'y connaissait vraiment et pourtant elle était âgée de vingt-quatre ans et loin d'être une jeune femme qui laissait les gens autour d'elle indifférent. Elle progressa … rapidement, volant d'amants en amantes parfois deux à trois fois dans la même journée. Incroyablement elle aimait ça d'une façon qu'elle ne pensait pas pouvoir aimer, et plus c'était hard et plus elle aimait quand en plus c'était une amante qui montrait une certaine virulence ou un amant qui n'avait pas de gêne à claquer ses fesses, elle prenait encore plus de plaisir à cela. Cette vie chaotique et désordonnée, elle la mena pendant une année jusqu'à ce que survienne un événement qui, aujourd'hui elle s'en rend bien compte, était logique en un certain sens. A force de se vêtir si peu, à force de jouer les séductrices et d'allumer des jeunes gens dans les bars, elle est tombée sur un homme qu'elle n'aurait pas dû chauffer. Il s'est montré rapidement violent alors qu'ils venaient d'arriver chez lui, un violent coup de poing a mis Miranda dans les vapes. Quand elle s'est réveillée, attachée et littéralement fouettée par cet homme avant d'être tabassée et violée, finalement laissée pour morte malgré ses hurlements de douleur, personne n'ait venu l'aider.

Laissez pour morte mais pas morte, pourquoi elle a survécu demeure un mystère pour elle, ce qui lui a donné la force, elle l'ignore mais elle n'est pas morte, elle a survécu et quand elle est revenue au Manoir, elle s'est jurée vengeance. Vengeance sur ces héros qui faisaient la première page des journaux mais qui ne l'avait pas aidé, pourquoi sa colère se dirigeait sur eux ? Elle n'en était pas certaine, est-ce que cela avait un lien avec cette découverte qu'elle fit lorsqu'elle manqua de se couper un doigt et que la lame se cassa sur sa peau ? D'où venait ce pouvoir, elle mit six mois à le comprendre, à repenser à l'incident du laboratoire, aux vapeurs dans l'air, aux recherches qui étaient faites. Pourquoi s'activer maintenant, était-ce à cause de de viol, de la peur intense qu'elle avait connu ? Peut-être oui. Elle prit une année pour préparer sa vengeance, pour apprendre à connaître son pouvoir, à comprendre ses limites, ce qu'elle peut faire et ce qu'elle doit éviter de faire. Sa peau était impénétrable mais elle restait sensible à la douleur, aux impacts, ses organes internes pouvaient encore souffrir. Il lui arrivait de se sentir mal, faible mais cela disparaissait avec un café, une boisson énergisante ou une piqûre d'adrénaline. Et elle ressentait en elle un besoin insatiable et intense de sexe, elle s'y adonnait avec des filles de joie qu'elle invitait à venir, elle fut hétéro jadis, maintenant elle préférait de façon marquée les femmes, et après avoir passé la nuit avec elle, elle se sentait si bien, tellement en forme. Un sourire mauvais sur son visage, ainsi donc elle savait comment elle se vengerait de ces soi disant héros qui n'avaient pas levé le petit doigt pour elle, puisque le mal n'était pas puni, elle profiterait de simples citoyens comme elle le fut elle-même.

En une année, elle eut le temps de préparer tout ce qu'il lui faudrait, d'abord en devenant propriétaire d'un night-club, adaptant une partie délaissée par l'ancien propriétaire en strip-club où il n'est pas rare qu'elle vienne danser avec pour but évidemment que cela finisse sur le dos. Ce lieu lui servirait comme base d'opération, pour alimenter son pouvoir et pour son plaisir personnel puisque chacun sait que pour progresser dans son métier, passer entre les draps du patron peut aider ! Et elle développa une drogue bien particulière, sous forme de spray, exactement à la façon d'un parfum. L'effet était horriblement pervers, levant toute inhibition, toute retenue sexuelle chez la victime, la plongeant instantanément dans un état d'envie et de désir incontrôlable, la poussant à vouloir se donner corps et âme à la première personne à portée … Celle qui serait désormais connue sous le nom de Perversion, la vilaine devant laquelle les héros s'agenouillent pour la combler de plaisir.


Sous le masque :

Pseudo : Pink
Age : 24 ans
Comment avez-vous découvert ce forum : Euh par hasard ^^'
Avatar : Catalina Otalvaro



Dernière édition par Miranda Richards le Dim 24 Nov - 13:56, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Date d'inscription : 27/09/2013
Messages : 417
Age : 20 ans
Métier : Journaliste
Situation : Célibataire
Orientation : hétéro
Espèce : humaine
Nombre de posts RP : 74

MessageSujet: Re: Miranda Richards   Mer 20 Nov - 17:51

Bienvenue !!  

_________________
I know heroes, and you are no hero.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t31-lily-lauren-truth-still-matters http://anonymasked.forumactif.org/t57-lily-lauren-you-ve-got-to-let-people-know-the-truth

avatar

Date d'inscription : 01/10/2013
Messages : 257
Alias : Blue Balls
Age : 45 ans
Métier : Vendeur de voiture
Situation : Divorcé
Orientation : hétero
Espèce : Humain
Nombre de posts RP : 113

MessageSujet: Re: Miranda Richards   Mer 20 Nov - 18:01

Bienvenue !  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t53-blue-balls-aka-joe-layton-i-could-have-been-a-hero http://anonymasked.forumactif.org/t55-blue-balls-aka-joe-layton-don-t-come-close-i-m-a-menace-even-to-myself
Maître du Jeu

avatar

Date d'inscription : 23/09/2013
Messages : 1360
Métier : Admin
Nombre de posts RP : 522

MessageSujet: Re: Miranda Richards   Jeu 21 Nov - 12:32

Bienvenue et bon courage pour ta fiche !  
Si tu as des questions, n'hésite pas.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t70-aide-de-jeu-le-maitre-du-jeu-et-ses-pnjs http://anonymasked.forumactif.org

avatar

Date d'inscription : 02/11/2013
Messages : 556
Alias : Volupta
Age : 22 ans
Métier : Modèle nue
Situation : Célibataire
Orientation : Bisexuelle
Espèce : Déesse du désir et du plaisir
Nombre de posts RP : 297

MessageSujet: Re: Miranda Richards   Dim 24 Nov - 11:34

Bienvenue !    

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t128-sylla-maximus-deesse-hors-du-temps#358 http://anonymasked.forumactif.org/t133-sylla-maximus-deesse-du-desir-perdue

Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Miranda Richards   Dim 24 Nov - 13:57

Merci à tous de l'accueil ^^

Et après hésitation et délibération avec moi-même, c'est ma fiche Mark 3 que vous pouvez lire, bien plus mauvaise, sadique et perverse que ne l'était la Mark 1 ^^'
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Date d'inscription : 23/11/2013
Messages : 34
Alias : Incubus Boy
Age : 24 ans
Métier : Acteur / Financier, homme d'affaire
Situation : Célibataire
Orientation : Bi
Espèce : Mi-Homme, mi-incube
Nombre de posts RP : 20

MessageSujet: Re: Miranda Richards   Dim 24 Nov - 14:12

Vu nos points communs, il nous faudra absolument un lien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t157-cain-shingyo#551 http://anonymasked.forumactif.org/t170-cain-shingyo-liens-d-une-personne-sans-memoire
Maître du Jeu

avatar

Date d'inscription : 23/09/2013
Messages : 1360
Métier : Admin
Nombre de posts RP : 522

MessageSujet: Re: Miranda Richards   Dim 24 Nov - 14:17

Tu es validée !  cheers 
Félicitations !
Je vais te mettre ta couleur.
Tu vas pouvoir créer ta fiche de liens et commencer à faire des RPs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t70-aide-de-jeu-le-maitre-du-jeu-et-ses-pnjs http://anonymasked.forumactif.org

Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Miranda Richards   Dim 24 Nov - 14:19

Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Miranda Richards   

Revenir en haut Aller en bas
 

Miranda Richards

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ravage (Mission William & Miranda)
» (F) MIRANDA KERR ☆ Ne craint rien car rien n’est jamais perdu.
» S. "Sol" Calderón-Llanos ► Miranda Kerr.
» (F / LIBRE) MIRANDA KERR - Je suis ta soeur et bien plus
» NATALYA ▲ ft. Miranda Kerr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anonymasked :: Who They Were :: Fiches des disparus-