Forum RPG et classique pour venir parler de ses super héros préférés et incarner les super héros et super vilains de votre invention dans un univers libre et original.
 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Des réponses ? (Pv Sylla)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

Date d'inscription : 02/11/2013
Messages : 556
Alias : Volupta
Age : 22 ans
Métier : Modèle nue
Situation : Célibataire
Orientation : Bisexuelle
Espèce : Déesse du désir et du plaisir
Nombre de posts RP : 297

MessageSujet: Re: Des réponses ? (Pv Sylla)   Mar 17 Mai - 18:16


Elle s'appelait Agate lui répondit Henry.
Plus maintenant songea Sylla tristement. Ce n'était pas une jeune fille malade ou endormie qui se trouvait devant elle, mais une simple coquille vide. Un cadavre maintenu en vie par des machines. C'était triste et obscène, mais elle pouvait comprendre le refus d'accepter la mort par certaines personnes.
Le majordome lui ré-expliqua que l'âme de l'enfant avait été volée par un nommé Méléagant.

-L'âme… répéta-t-elle pensive. A vrai dire, je connais mal ce mot, je ne le comprends pas bien. Mais son esprit n'est plus là. Et sans esprit, il n'y a pas de vie. Il n'y a qu'un corps.
Elle restait tristement assise sur le lit, la main posée sur celle froide de la fillette sans vie.
Elle ne pouvait rien faire pour l'aider, rien du tout.
Elle replaça quelques mèches de cheveux de l'enfant comme pour la recoiffer. Ce n'était qu'un cadavre, symbole d'un passé qu'Edward refusait de laisser disparaitre, se torturant et s'accrochant morbidement à sa douleur.

Quand Edward entra dans la chambre, ni Sylla ni Henry ne disaient un mot. La pièce était plongé dans un silence comme celui d'une veillée funèbre.
Quand il entra dans la pièce, malgré le fait qu'il ne fasse presque pas de bruit, Sylla tourna la tête vers lui presque en sursautant comme si il avait fait un fracas. Elle avait senti quelque chose.
-Mais vous souffrez… Votre dos… Enlevez votre chemise. dit-elle sans refléchir.
Les sens de Sylla s'étaient tellement aiguisé pour diagnostiquer la petite, ne se confrontant qu'au silence assourdissant, que la douleur d'Edward avait résonné comme une alarme réglée au maximum.

Il lui demanda si elle pouvait aider Agate, alors qu'elle se redressait.
La belle jeune femme baissa la tête tristement, lui avouant son impuissance et l'état de son enfant.

-Son esprit n'est plus là. Et sans esprit, son corps va flétrir et mourir. Il ne peux pas survivre vide comme ça. Si vous ne la retrouvez pas assez rapidement maintenant, il sera peut être trop tard, et elle n'aura plus de corps a habiter, ou alors, un corps par trop lésé… Trop...
Sylla ne parvenait pas a retrouver le mot "handicapé" qu'elle connaissait mal.
-A moins…
A moins de mettre un autre esprit dans son corps en attendant de la retrouver. Juste pour le faire fonctionner. Vos tuyaux, vos machines, tout ce que vous faites ne vaudra jamais un peu d'exercice tout simplement. Un autre esprit pourrait faire ça, temporairement. L'habiter, la faire vivre.


Sylla ne connaissait pas les termes anatomiques ou médicaux, elle ne pouvait pas parler de muscles, de nerfs, de foi, de rein, de coeur ou de lésions cérébrales. Ses connaissances instinctives étaient pourtant juste souvent.

-Mais sans son esprit à elle, cela ne sera pas votre fille...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t128-sylla-maximus-deesse-hors-du-temps#358 http://anonymasked.forumactif.org/t133-sylla-maximus-deesse-du-desir-perdue

avatar

Date d'inscription : 10/05/2016
Messages : 150
Age : 26 ans
Situation : Celibataire
Orientation : Hétéro curieux.
Espèce : Humain (modifié)
Nombre de posts RP : 113

MessageSujet: Re: Des réponses ? (Pv Sylla)   Mar 17 Mai - 18:59

Tout le monde le savait ici, mais personne ne le disait, oui devant eux, c'était un amas de chairs, de sang, il n'y avait plus rien de vivant dans cette pièce, mais Henry et Edward savaient que cela pourrait changer, mais quand. Trois ans cela fait déjà beaucoup pour un corps et même malgré les différents exercices et services exécutés, cela devenait peut-être trop long pour un corps humain, Edward c'était déjà demandé s'il ne devrait pas trouvé un autre corps le moment venu, mais pouvait-il faire le choix de voler un corps comateux pour un insuffler sa fille sachant que l'autre ne pourrait jamais revenir ? Oui il le pouvait, c'est pour cela qu'il devait se dépêcher, avant que la chair de sa chair ne pourrisse définitivement.

Le vieil homme écouta la jeune femme, qui lui avoua ne pas savoir ce qu'était l'âme, on pourrait croire que Henry serait surpris, mais ce n'était pas le cas, de nos jours peu de monde connaissait vraiment ce ''concept''. Beaucoup parlait d'esprit comme la jeune fille, mais l'âme englobe tout ce qui n'est pas physique au final, esprit, sentiment, souvenir, mentalité, énergie vitale ect…


Et bien pour résumer, l'âme c'est ce qui nous défini aux yeux de certains divins. Tout ce qui ne concerne pas le corps. Comme vous pouvez le voir sans elle il n'y a plus qu'un corps.

L'homme baissa ses yeux, un peu triste, c'était la le résultat d'une vengeance aveugle d'un dieu autrefois sage, devenu avide de force et puissance. Il avait découvert un moyen pire que la mort pour torturer le descendant Penndragon, privé sa fille d'âme était certainement l'une des pires choses à faire, car il n'y a aucune page à tourner, aucune histoire à clore, juste l'espoir de pouvoir tout arranger, espoir que le dieu noir essayera de briser.

C'est dans une ambiance de veillée funebre que le maître des lieux entra dans la chambre. Visiblement nulle joie dans le visage de Sylla, donc nul espoir à attendre d'elle. Il s'y attendait, mais d'une certaine manière il avait espéré un espoir, venant d'une jeune fille probablement perdue c'était peut-être trop demander, mais après tout pourquoi pas ? Tout devait être tenté. Il fut tout de même par la surprise de Sylla, comme s'il venait de renverser un plateau au milieu de la pièce, la jeune femme avait senti sa douleur physique, allant même jusqu'à lui demander de retirer sa chemise.


Je vous remercie, mais j'ai l'habitude.

Il vit dans le regard de Sylla une certaine tristesse à ne rien pouvoir faire, il pouvait comprendre, lui il avait de la rage envers lui-même, de ne pas réussir à sauver sa fille. Cependant, la jeune femme exposa une idée certaine audacieuse, mais qui méritait d'être étudiée, placer une âme ou un esprit dans le corps d'Agate pour que ce dernier continue à vivre le temps que sa propriétaire revienne. C'est Henry qui réagit le premier.


C'est une bonne idée. Edward et lui se regardèrent un moment, Edward essayait de comprendre. Si nous insérons une nouvelle âme dans ce corps, il survivra le temps que mademoiselle Agate puisse le reprendre. L'inconvénient c'est que, hormis si quelqu'un à une âme humaine sur lui, les seuls créatures à pouvoir entrer dans le corps d'un autres sont, de mémoires : les démons, les anges et les dieux.

Edward baissa la tête en croisant les bras, en effet cette idée semblait intelligente, il n'avait pas pensé à cela, peut-être qu'inconsciemment il n'avait pas voulu y penser, laisser quelqu'un d'autre contrôler ce corps, c'était tout de même difficile à concevoir.

Dans tous les cas, je dois préparer le thé, si vous voulez bien m'excuser.
Merci, Henry, j'ai mis l'eau à chauffer.

L'homme disparu derrière la porte, il allait certainement préparer un thé Belladone/Belle des près. Une concoctions spéciale pour les douleurs diverses et variées et pas mauvais de surcroît. Il la faisait toujours lorsque Edward retirait totalement l'armure. Alors que l'homme avait laissé Ed et Sylla dans la pièce Edward en profita pour continuer de parler.

Peut-être qu'un dieu acceptera de m'aider, mais ceux que je connais ont juré de se retirer de notre dimension, pas sûr qu'il veuille faire une exception. Vous auriez une piste ou une idée pour moi ?

Il avait presque parlé sur le ton de la supplication. L'homme s'adossa au mur et passa ces deux mains sur son visage avec un petit soupire. Il commençait à être fatigué de cette journée et fatigué tout court également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t618-changement-de-compte-penndragon-wade-wesley?nid=2#5781

avatar

Date d'inscription : 02/11/2013
Messages : 556
Alias : Volupta
Age : 22 ans
Métier : Modèle nue
Situation : Célibataire
Orientation : Bisexuelle
Espèce : Déesse du désir et du plaisir
Nombre de posts RP : 297

MessageSujet: Re: Des réponses ? (Pv Sylla)   Mar 17 Mai - 22:24


Le majordome tenta d'expliquer à la belle Sylla ce qu'on appelait l'âme mais lui offrit une définition si nébuleuse et sans le moindre sens que cela ne l'aida absolument pas. Il lui disait que c'était ce qui définissait les hommes aux yeux des Dieux. C'était absurde. Pour les Dieux, les hommes sont des êtres de chairs qui se définissent par leurs actes. La plupart des Dieux, pour ne pas dire la quasi-totalité se moquaient éperdument de leurs esprits ! Seuls quelques uns s'en jouaient, et seuls les Dieux des morts s'en souciaient en vérité, et probablement plus par obligation que par passion. Jamais quelque chose de non-corporel, de non-tangible et bien réel n'aurait pu définir qui que ce soit aux yeux des Dieux.
Mais elle n'était pas là pour avoir une discussion d'ordre spirituelle ou théologique, d'autant plus qu'elle savait que les gens d'ici avait sans doute leurs propres croyances, bien différentes de celles d'autrefois.
Tout ce qui importait, c'était que l'esprit de l'enfant ne soit plus là.

Quand Edward arriva, elle ressentit sa douleur physique, et, frustrée de son impuissance a pouvoir aider sa fille, se proposa aussitôt de le soigner.
Edward refusa poliment, la frustrant de la seule chose qu'elle puisse faire.
Résignée, elle tourna de nouveau la tête vers l'enfant endormie, et leur expliqua que malgré leur science et leur magie, un corps ne pouvait être maintenu en bon état sans esprit dedans. Elle évoqua alors l'idée d'insuffler en l'enfant un autre esprit le temps de retrouver le sien.
A sa grande surprise, le majordome se montra réceptif à l'idée.
Bon, à nouveau, il sorti quelques âneries et des approximations qui eurent le mérite de faire sourire une seconde Sylla. C'était drôle de voir parler les gens comme si ils savaient alors qu'ils n'étaient que des enfants. Les paroles naïves des enfants font toujours sourire.
Elle cacha son sourire, et guetta la réaction d'Edward, qui était le premier concerné.

Le majordome s'excusa alors pour aller préparer le thé.
Réceptif à l'idée, mais aussi hélas aux élucubrations du majordome, Edward se mit a raconter lui aussi des âneries comme quoi les Dieux auraient abandonné l'humanité, et qu'eux seuls pouvaient faire quelque chose.
Son ton se montrant suppliant, en quête d'espoir.

Sylla secoua légèrement sa chevelure rousse dans un gentil geste de non-non.
Avec un petit sourire et un geste de la main, elle invita Edward a venir s'assoir sur la chaise prêt du lit.
Elle se mit alors a parler d'une voix douce et envoutante, une voix calme de conteuse sage à l'accent chantant et charmant.
-Vous pensez savoir tant de choses, vous êtes si plein de certitudes, mais il y a tant de choses que vous ne savez pas, tant de choses que vous ignorez.
Vous donnez des noms a certaines choses qui ne le sont pas, et voulez voir une hiérarchie et des murs là où il n'y en a pas. Tant de choses ne vous sont impossibles que parce que vous refusez simplement de les envisager.
Bien des "âmes" peuvent vivre et renaitre dans le corps d'un homme, ou le posséder. L'âme d'un oiseau ou bien celle d'un renard, l'âme d'un arbre ou bien celle d'une rivière. Vous êtes si aveugles que vous refusez d'admettre des choses que vous savez pourtant déjà.

Elle employait le mot "âme" qu'elle n'aimait visiblement pas pour parvenir a se faire comprendre d'Edward.

Sylla leva doucement la main, et c'était comme si ses cheveux se soulevait a cause d'un impossible souffle de vent qui lui viendrait d'en face. Elle semblait comme irradier d'une douce lumière apaisante.
-Les histoires de possessions sont légions pourtant, et celles d'être parlant de choses qu'ils n'ont pu connaitre comme si ils les avaient vécus.
De même que celle innombrables d' "âmes" n'ayant pas réussi ou voulu trouver le chemin du royaume des morts et qui restaient en arrière parmi les vivants.
Quoi qu'il advienne, cela ne sera que temporaire, cela ne sera pas elle. Son "âme" n'est pas là…


Sylla releva légèrement le visage, comme si elle avait entendu quelque chose, regardant dans le vide.
-Il y a quelqu'un ici d'ailleurs…
Quelqu'un qui veille sur elle et qui refuse de l'abandonner…


La belle Déesse ferma les yeux fit un geste de la main et une lumière ambrée se forma dans la pièce, comme une brume, une silhouette, une chevelure de femme, un visage, une chevelure d'Ambre.
Sylla, semblant murmurer du bout des lèvres une chanson inaudible, fit doucement tourner la main et la brume de lumière se mit a tournoyer, comme emportée par le vent. De l'autre main, Sylla ouvrit la bouche d'Agate, et le filet de brume entra dedans entièrement.
Sylla, toujours les yeux clos, referma la bouche de l'enfant et posa la main sur son front et son visage, se concentrant.
Rien.
Même les appareillages branchés sur l'enfant n'indiquaient pas le moindre changement, comme si ce que venait de faire Sylla n'était que poudre au yeux.

La belle Déesse ouvrit alors enfin les yeux, sourit, et se pencha en avant sur l'enfant, déposant un baiser sur son front.
Agate se mit alors a tousser. Le tuyau dans sa bouche la gênait. Sylla se redressa en s'écartant.

-Rappelez-vous, ce n'est pas votre fille, ce n'est que temporaire, le temps de la retrouver…

Henry allait devoir sortir une autre tasse de thé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t128-sylla-maximus-deesse-hors-du-temps#358 http://anonymasked.forumactif.org/t133-sylla-maximus-deesse-du-desir-perdue

avatar

Date d'inscription : 10/05/2016
Messages : 150
Age : 26 ans
Situation : Celibataire
Orientation : Hétéro curieux.
Espèce : Humain (modifié)
Nombre de posts RP : 113

MessageSujet: Re: Des réponses ? (Pv Sylla)   Mer 18 Mai - 12:26

Edward ce laissa tomber sur la chaise, se laissant guider par la jeune femme et il l'écouta parler, il y avait du vrai dans ses paroles, du vrai dans ce qu'elle disait, oui il pensait savoir beaucoup de choses et c'était le cas, mais cette jeune femme en savait plus et ce instinctivement il semblait. La jeune femme avait une voix douce et mélodieuse, c'était comme si elle chantait. La jeune femme parla alors de quelque chose de plus inquiétant, elle parlait d'âme, de celle d'un oiseau ou d'un renard ect… En temps normal Edward ce serait levé et aurait été boire un verre, hors de question qu'il mette quelqu'un qui ne serait pas sous contrôle, c'était le corps de sa fille après tout. Mais là étrangement il restait assis, lui-même ne comprenait pas.

Elle disait qu'il parlait de choses qu'il ne connaissait pas, mais en général il ne parlait pas pour ne rien dire, ses connaissances il les tiraient d'être vieux de plusieurs siècles voir de plusieurs millénaire. A présent Edward savait que cette jeune femme était une déesse, ou qu'elle se prenait pour telle. Il n'y a que les créatures millénaires qui pensent tout savoir à raison et qui se moquent des humains pour vouloir essayer de comprendre et réussir, alors qu'eux-même ne savent pas tout.

La suite fut étrange, même bien plus si l'on considère tout. Une lumière apparu et dans une brume naissante, une silhouette, un visage. Sylla avait dit que c'était quelqu'un qui veillait sur la jeune fille depuis longtemps et là Edward reconnu ce visage, il se leva dans un mouvement rapide, faisant tomber la chaise au sol, il ne pouvait croire ce qu'il voyait il connaissait cette ''personne'', c'était Ambre, sa femme.


Ambre ?

Murmura l'homme qui n'en revenait pas, la brume tournoya, un spectacle envoûtant et magnifique et Sylla semblait chanter doucement en plus de tout cela. La brume sembla entrer dans le corps de la jeune fille, par sa bouche et puis... plus rien. L'homme n'était sûr de rien, mais il le sentait, c'était bien la présence de sa femme, seulement rien ne semblait se produire ici, que c'était-il passé ? Et puis soudain elle toussa, comme Sylla s'écartait, Edward alla rapidement au chevet de la jeune fille, apparemment inquiet, mais peut-être un poil heureux aussi.

On pourrait croire qu'il tombait dans le piège de croire qu'il s'agissait de sa fille, mais ce n'était pas le cas, il savait que ce n'était pas sa fille, mais il devait savoir si c'était Ambre. Il retira doucement les tuyaux et les autres artifices qui empêchaient la jeune enfant de respirer ou de bouger normalement. Il lui faudrait certain quelques temps pour retrouver l'usage de ses pieds. Sylla pris à nouveau la parole, rappelant à Edward que c'était provisoire et qu'il ne s’agissait pas de sa fille. L'homme répondit simplement :


Je sais que ce n'est pas elle. C'est Ambre.

La jeune fille avait un regard un peu apeuré, surtout elle ne semblait pas comprendre ce qu'il se passait, mais quand Edward prononça son nom elle sembla le reconnaitre.

Ed... Edward ? Que...que c'est-il passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t618-changement-de-compte-penndragon-wade-wesley?nid=2#5781

avatar

Date d'inscription : 02/11/2013
Messages : 556
Alias : Volupta
Age : 22 ans
Métier : Modèle nue
Situation : Célibataire
Orientation : Bisexuelle
Espèce : Déesse du désir et du plaisir
Nombre de posts RP : 297

MessageSujet: Re: Des réponses ? (Pv Sylla)   Mer 18 Mai - 15:55


La voix et les gestes de Sylla avaient quelque chose d'ensorcelant, d'hypnotisant, comme celui des sirènes des mythes marins. Même sans vous regarder, même de côté ou de dos, tout en elle était fascinant. Sa simple beauté faisait un peu l'effet d'une drogue.
Une part d'Edward luttait, lui soufflant qu'il n'aurait normalement pas du se comporter de la sorte, jamais, et pourtant, il restait là, obéissant. Le pouvoir de la jolie jeune femme était plus grand que toutes les armes de guerre. N'importe qui d'autre qu'Edward se serait simplement laissé bercer par le charme de la belle, mais lui, avec ses années d'expérience face a la magie et le surnaturel, luttait pour rester lui-même face a cette sorte d'engourdissement des sens qu'elle provoquait sans s'en rendre compte.

Quand la brume éthérée de l'âme dont Sylla sentait la présence prêt du corps de l'enfant s'illumina, Edward se redressa soudain, faisant tomber sa chaise. Il ne comprenait sans doute pas ce que faisait exactement Sylla. La Déesse ne faisait pas qu'éclairer l'âme qui se trouvait là, elle lui insufflait force, l'énergie dont elle aurait besoin.
Pendant qu'elle faisait cela, mue par son instinct, Edward, lui, reconnaissait le visage de l'apparition et l'appelait par son nom.
La belle romaine entreprit alors d'insinuer précautionneusement l'âme dans le corps de l'enfant. Et quand ce fut fait, pendant un instant, rien ne se produisit.
Sylla, elle, n'était pas inquiète, elle savait avoir réussi et la seule chose qu'il manquait a présent. Elle se pencha alors et déposa un baiser sur le front de l'enfant, lui insufflant ainsi un souffle de vie, lui prêtant la force de reprendre conscience. Sans ce souffle de vie, l'âme se serait simplement retrouvée piégée dans un corps qu'elle n'aurait sans doute pas réussi a réveiller seule.
Sylla pouvait soigner les blessures, mais elle n'aurait pas pu réussir a réveiller un corps sans âme, il lui avait fallu lui donner une âme d'abord.

Sylla sentit la chaleur se transmettre de son corps a celui de l'enfant comme une douce couverture qui l'aurait imprégnée totalement, comme un très léger courant électrique. Elle se recula et se redressa pour la laisser s'éveiller.
L'enfant toussa, les yeux encore clos, soudain gênée par les tuyaux qu'on lui avait infligée.
Comme Sylla s'y attendait, Edward se précipita aussitôt au chevet de la petite. La Déesse l'averti a nouveau que ce n'était pas sa fille dans son corps, et qu'il ne s'agissait que d'un arrangement provisoire pour lui permettre de survivre le temps de retrouver son âme.
Edward, s'affairant pour aider la petite, lui répondit qu'il savait et que c'était "Ambre".

Sylla inclina la tête avec un air d'incompréhension.
-Ambre ? demanda-t-elle sans comprendre, ignorant le nom de la mère de l'enfant.

Peu a peu, la petite reprenait connaissance et ouvrait les yeux.
Incroyablement, elle prononça le nom d'Edward, semblant le reconnaitre.

Ayant désormais l'impression de parler dans le vide, Sylla leur répéta :
-Prenez votre temps. Vous êtes sans force. N'essayez pas de vous mettre debout ni de marcher pour l'instant, d'accord ? Ça prendra un peu de temps…

Elle n'avait pas l'impression qu'ils l'écoutaient.
Elle recula doucement.
Elle se permit un petit sourire amère. Elle savait que pour eux, rien n'était terminé, elle n'avait pas pu vraiment les aider, mais elle avait fait ce qu'elle pouvait. Ils n'avaient plus besoin d'elle, elle était de trop pour ces retrouvailles. Elle se dirigea sans bruit vers la porte pour leur laisser un peu d'intimité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t128-sylla-maximus-deesse-hors-du-temps#358 http://anonymasked.forumactif.org/t133-sylla-maximus-deesse-du-desir-perdue

avatar

Date d'inscription : 10/05/2016
Messages : 150
Age : 26 ans
Situation : Celibataire
Orientation : Hétéro curieux.
Espèce : Humain (modifié)
Nombre de posts RP : 113

MessageSujet: Re: Des réponses ? (Pv Sylla)   Mer 18 Mai - 16:49

Devait-il hurler ? Devait-il pleurer ? Il ne savait pas quoi faire dans une telle situation, l'idée de la déesse était bonne, mais il n'aurait jamais pensé que c'est l'âme de sa femme qu'elle avait utilisée. Mais surtout comment avait-elle fait ? Ou avait-elle trouvé un souffle de vie assez puissant pour permettre un tel miracle ? Edward était perdu, entre ses sentiments, ses envies et sa façon de voir Sylla. Il était totalement perdu.

Alors, au chevet de sa femme/fille, l'homme aux cheveux noirs de jais, avait pris l'une des mains de la petite pour la porter à sa bouche, il était agenouillé devant le lit, on avait même l'impression qu'il aurait pu s'écrouler sans la main de la petite et frêle enfant. Mais il tenait bon, les yeux de l'homme était aux bords des larmes et il eut un petit hoquet de joie quand l'enfant prononça son nom, il avait vu juste, il s'agissait bien d'Ambre. Pour l'expliquer il ne dit que deux mots à l'interrogation de Sylla :


Ma femme.

Trois ans qu'elle était morte et la voilà devant lui à lui parler. Il n'en revenait pas, il avait un peu de mal à se dire qu'il devrait la quitter pour retrouver Agate, mais au moins il pourrait lui dire au revoir correctement ainsi. Donc non, il n'y avait ni peur, ni colère en lui à présent, juste un peu d'incompréhension et de la joie, c'était certain.

Ambre regarda Sylla lorsque celle-ci parla, elle ne la connaissait pas et pourtant le visage de l'enfant s'adoucit, comme si elle arrivait à mieux se calmer à présent. Les yeux verts de la gamine se posèrent dans ceux de son ancien mari, un petit sourire et elle parla à nouveau.


Je ne devrais pas être là Edward.
Je.. vais t'expliquer, nous avons des choses à nous dire Ambre.

La gamine posa la main sur la joue d'Edward qui ferma un instant les yeux sous cette chaleur, le corps de sa fille, animé par l'âme de sa femme, quelle situation étrange. Oui ils avaient beaucoup à se dire, Sylla sembla le sentir, car elle s'éloigna doucement pour leur laisser un peu d'intimité. Et finalement Henry arriva par l'escalier alors que la jeune femme sortait de la chambre. L'homme arriva avec un grand sourire pour finalement dire :

J'ai rapporté deux tasses de thé pour vous et monsieur, mademoiselle Sylla. Heum, pourquoi n'êtes vous pas dans la chambre avec lui ?

L'homme semblait assez curieux de ce qu'il s'était passé et de ce qu'il allait se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t618-changement-de-compte-penndragon-wade-wesley?nid=2#5781

avatar

Date d'inscription : 02/11/2013
Messages : 556
Alias : Volupta
Age : 22 ans
Métier : Modèle nue
Situation : Célibataire
Orientation : Bisexuelle
Espèce : Déesse du désir et du plaisir
Nombre de posts RP : 297

MessageSujet: Re: Des réponses ? (Pv Sylla)   Mer 18 Mai - 17:58


Edward répondit sobrement à Sylla qu'Ambre était sa femme, c'était l'âme de la mère que la Déesse avait insinuée dans le corps de la petite. Cela paraissait logique et compréhensible d'un certain point de vue, l'âme d'une mère qui, trop inquiète pour sa fille, refusait de passer de l'autre côté, de laisser son enfant. C'est des choses qui arrivaient.

Sylla se sentait de trop désormais.
Ambre/Agate parvenait déjà a parler malgré sa gorge incroyablement sèche et pateuse a cause du tuyaux et d'années passées sans déglutir. La langue elle-même est un muscle et faute de l'avoir exercé, elle devait lui donner l'impression d'être sans force malgré l'énergie que Sylla avait insufflée en elle.
Fuyant les remerciements et les questions, laissant aux deux êtres l'intimité d'émouvantes retrouvailles, Sylla se glissa en reculant a pas feutrés hors de la chambre et referma la porte derrière elle.

Henry arriva alors derrière Sylla, et lui sourit en lui demandant ce qu'elle faisait là.
Sylla se tourna vers lui, fit le geste de mettre son doigt devant sa bouche signifiant la discrétion. Un instant, elle considéra le majordome, puis lui dit :
-Vous devriez leur apporter, je crois. Je vais vous laisser. Vous n'avez plus besoin de moi. Désolée de ne pas avoir pu en faire davantage.

Elle posa son bras sur l'épaule d'Henry. Elle aurait voulu le serrer dans ses bras, mais elle ne pouvait pas a cause du plateau qu'il portait.
-Je pense qu'ils vont en avoir besoin. dit-elle en désignant les tasses. Je trouverais le chemin sans problèmes. Au revoir.
Elle déposa alors un baiser sur la joue du majordome.
-Vous lui direz que j'ai du y aller, vous lui donnerez mon bonsoir, mais ça ne presse pas. Il a mieux a faire que de penser à moi, et vous aussi. Salut !

Et ainsi, sans demander son reste, la jeune beauté pieds nus en robe blanche dévala les escaliers et se rendit à la porte. Elle se doutait qu'en découvrant ce qu'elle avait fait, le pauvre Henry aurait un choc lui aussi et qu'il ne serait pas forcément en état de la raccompagner. On avait trop tendance a oublier les sentiments et les états d'âme des serviteurs.
Sylla, arrivée à la porte, tourna la tête et sourit, imaginant la réaction d'Henry, son émotion. Elle le trouvait plus sympa qu'Edward.

Sylla sortit du manoir et s'en alla sur le chemin du domaine qui menait au portail d'entrée. Tout ce qu'elle n'avait fait que survoler en arrivant.
Elle regarda en l'air à cette pensée. Elle avait volé. Elle se mit a tourner sur elle-même en riant comme une enfant. Elle avait volé !
Comme le vent soulevait un peu ses cheveux, elle repris sa route pieds nus.
Peut être que quelqu'un la prendrait en stop ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t128-sylla-maximus-deesse-hors-du-temps#358 http://anonymasked.forumactif.org/t133-sylla-maximus-deesse-du-desir-perdue

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des réponses ? (Pv Sylla)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des réponses ? (Pv Sylla)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [REGLES] : Questions/Réponses.
» [Quête] De Karibe en Sylla, partie I
» Questions/Réponses : Event : Le vieux continent
» Inscriptions Partie 62 : Les proscriptions de Sylla
» Vos Questions, Nos réponses !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anonymasked :: What they did :: RPs Terminés-