Forum RPG et classique pour venir parler de ses super héros préférés et incarner les super héros et super vilains de votre invention dans un univers libre et original.
 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Christopher Millner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Date d'inscription : 01/04/2015
Messages : 20
Age : 25 ans
Métier : Rentier
Situation : Célibataire
Orientation : Hétéro
Espèce : Humain
Nombre de posts RP : 17

MessageSujet: Christopher Millner   Mer 1 Avr - 11:39

Christopher Millner

« Un tout nouveau monde s'offre à moi … Tâchons d'en "jouir" »



Identité :
Alias : Eros
Nom : Millner
Prénom : Christopher "Chris"
Age : 25 ans
Espèce : Humain modifié par magie
Statut : Célibataire
Orientation : Hétéro
Métier : Rentier, Créateur de World of Heroes
Considéré comme un : Super-Vilain

Pouvoirs :
Pouvoir : Incube : Chris absorbe l'énergie vitale au moment d'un orgasme pouvant aller jusqu'à tuer sa partenaire avec des orgasmes multiples. Le vice étant que même si sa partenaire ressent cette perte d'énergie elle en redemandera sans se douter courir ainsi à sa propre perte.
Parfum d'érotisme : chacune sentira ce qu'elle trouve le plus attirant et excitant dans le parfum naturel de l'incube, cela provoquera un désir léger jusqu'à un besoin irrépressible.
Amant prodigieux : imaginez un amant capable de faire vibrer sa langue, de procurer de petites décharges électriques sur votre corps, de contrôler parfaitement sa jouissance. Un vrai don pour séduire ses dames et les faire revenir.
Verges multiples : capacité d'avoir jusqu'à trois verges.
Arme/Armure : Aucun arme, ni armure à déclarer.
Point Faible/Limite : Chris débute dans sa nature d'incube et si sa maitrise des verges est plutôt bonne, il maitrise mal la qualité de son parfum risquant de créer une attraction plus forte qu'il ne le souhaite. Qui plus est le parfum doit pouvoir être senti et respiré, ses effets durent encore une heure après la dernière inhalation. Ce parfum mis au service de sa capacité d'amant prodigieux, c'est presque dommage qu'il ne puisse l'utiliser hors des moments de plaisir … sans compter qu'il a un peu électrisé Agatha la dernière fois … un peu beaucoup … plus que prévu en tout cas. Son pouvoir d'incube lui échappe encore, il n'en a pas la maitrise, qui plus est le moment où l'énergie se transfère en lui étant très agréable, le risque est grand qu'il en veuille encore. Le fait que sa partenaire veuille encore du plaisir même en sentant son énergie la quitter signifie que ça sera à lui de rompre l'étreinte. Lui qui n'a jamais eu qu'une partenaire, qu'une expérience et qui possède une envie folle de sexe à ce jour.
 
Description du personnage
Qualités : Souriant - Sympathique - Intelligent - Méthodique - Calme
Défauts : Dominateur - Secret - Rancunier - Sans remords - Humiliant

Description du caractère :
Il n'y a pas si longtemps je vous aurai dit de moi que je suis quelqu'un de très simple, qu'on remarque à peine mais aujourd'hui ce n'est plus totalement vrai. Les événements récents survenus dans ma vie ont eu tendance à me changer. Je n'ai pas perdu mes habitudes, je suis quelqu'un de sympathique, de très sympathique. Facilement accessible aux autres, je discute avec tout le monde sans aucune distinction de sexe ou de couleur de peau, je suis abordable et cela est facilité par le sourire qui ne m'a jamais quitté. Malgré les épreuves, malgré tout ce qui m'est arrivé par le passé, j'ai toujours été souriant, c'était un peu ma façon de survivre à ce monde. Il paraît que quand on est gros et moche mais qu'on rit ça aide à être apprécié. Ca n'a jamais été véritablement mon cas mais qu'importe, les choses sont comme elles sont, peut-être simplement parce que j'ai toujours su garder mon calme. Je suis quelqu'un de rationnel, je n'aime pas perdre mon calme pour un rien ou même pour des choses plus importantes, ça fait parti de mes forces, même quand la situation est surprenante ou improbable je reste calme et je fais face aux problèmes qui peuvent se poser à moi. Cela vient sans doute de mon intelligence, petit génie surdoué depuis mon enfance, mais loin d'être aussi intelligent que certaines super-têtes héroïques qui se sont fabriquées des armures et des armes, je suis pourtant quelqu'un d'intelligent. De très intelligent. Est-ce une conséquence ou une cause de mon méthodisme minutieux je l'ignore mais ce qui est certain c'est que j'aime quand un plan bien huilé se passe comme prévu.

Le problème c'est que jusqu'à aujourd'hui mes plans bien huilés ne l'ont toujours été que pour pouvoir bien me les carrer où je pense. A l'école je n'étais pas vraiment la célébrité et j'ai eu droit à des railleries, des insultes, comme je restais calme personne ne disait rien, j'attendais simplement le bon moment pour la vengeance. Je n'ai jamais rien oublié. Je suis rancunier. Oh que oui. Le fait est que jusqu'à aujourd'hui je n'ai jamais eu les armes pour me venger. A présent je les ai et ma rancune va s'abattre. Les pouvoirs qui m'ont été donnés ont pourtant perverti une partie de mon âme et si ma rancune m'aurait sans doute poussé à un simple bourre-pif revanchard, je suis devenu différent depuis l'intervention du couple magique dans ma vie. J'ai l'impression de ne plus sentir de remords, quand avant j'aurai été rongé de prendre une place au cinéma et d'entendre la famille derrière moi me dire qu'il manque une place pour y aller tous j'aurai donné ma place, aujourd'hui je souris simplement en commandant encore du pop-corn. Ce n'est pas vraiment moi mais par les cornes de Belzébuth que c'est bon ! Agatha, ma belle assistante me trouve secret, elle n'a pas tort, ma vie ne fut pas agréable, je n'ai pas envie de lui parler de celui que je fus, je veux qu'elle apprécie celui que je suis aujourd'hui et avec qui elle semble s'amuser. Ce jeune homme qui découvre les plaisirs de la domination et surtout de l'humiliation. Jamais je n'avais compris les brutes à l'école qui se moquaient et m'humiliaient comme elles pouvaient, maintenant je comprenais, c'est tellement bon de se sentir supérieur, de dominer … d'humilier.

Description physique - En civil et en costume :
J'étais une vraie boule il n'y a pas longtemps. Ce n'est pas peu dire. Petit, gros, binoclard, pas très beau, et certainement pas attirant. Celui dont tout le monde se moque à l'école, en plus j'avais eu le malheur d'être premier de classe même sans en foutre une avec un sens de l'humour déplorable. Tous les vices en somme. Je mangeais mes émotions, pour chaque coup reçu, physique ou verbal, je mangeais des glaces, des gâteaux, absolument tout ce qui me tombait sous la main. Alors j'étais gros, mes deux parents étant petits j'étais petit moi aussi, cela donnait un résultat pas franchement glorieux, sorte d'Obélix à la taille d'Astérix. Et puis j'ai rencontré un couple prodigieux. Ils m'ont donné trois vœux. Et l'un fut la beauté.
Une beauté assez relative quand j'y pense mais quand je me vois dans le miroir, ce physique inaltérable grâce à la magie, j'aime ce que je vois. Un jeune homme de vingt-cinq ans, grand d'un mètre-quatre-vingt pour soixante-dix kilos en muscle, des abdominaux qui se dessinent un rien, de quoi attirer le regard des dames sans passer pour l'écervelé dragueur qui ne sait même pas compter ses tablettes. Un visage doux au trait fin avec un quelque chose de presque angélique dans l'expression. Un tombeur au bonheur des dames en quelque sorte et cette idée me séduit au plus haut point. J'avais plus imaginé quelque chose comme Bradley Cooper en demandant la beauté mais franchement je m'accommode de ce que j'ai, d'autant que ça semble plutôt bien fonctionner avec les femmes.

Vestimentairement, je suis quelqu'un de simple, je gagnais ma vie assez correctement mais je laisse Agatha m'initier à la joie d'être quelqu'un de riche, d'avoir de l'argent et de pouvoir vivre sans regarder à la dépense. Je porte en général des jeans et des chemises, des t-shirts, bref la simplicité même en somme.

 
Origine et histoire :
Comment vous décrire correctement le loser que j'ai toujours été pour vous faire comprendre combien ma vie a bien changé ces derniers temps ? Commençons alors par ma famille. Mon père, un homme de condition plutôt simple, ouvrier ordinaire dans un monde ordinaire, son salaire ne cassait pas de briques mais on vivait avec ce qu'il gagnait, le reste disparaissait dans les petits tubes à cancer qu'il aimait tant. Ma mère était femme au foyer, elle ne gagnait rien du tout, n'avait fait aucune étude, n'aimait pas franchement grand chose sauf de pouvoir regarder ses feuilletons télévisés en buvant de l'alcool. Mon père fumait, ma mère buvait et moi je tentais d'étudier. Pour le coup on ne peut pas dire que j'étais proche d'eux. Ils ont été plus des gens avec qui je vivais que des parents, mes repères, mes règles, l'autorité, j'ai dû apprendre tout cela seul car ils ne s'en inquiétaient pas. C'est à l'école que j'ai appris ce qu'est de vivre dans une famille et je ne pouvais que m'en faire une vague image mais ça me convenait, je n'aurai pas voulu que mes parents changent. Ils n'ont jamais mis les pieds à l'école où j'étais, pourquoi l'auraient-ils fait ? J'étais premier de ma classe sans même prendre le temps de travailler trop durement, ça facilitait sérieusement leur existence un petit génie, pas besoin d'en prendre soin. Les seules fois où ils se tournaient éventuellement vers moi pour me demander quelque chose c'était pour me réprimander pour quelque chose que je n'avais pas fait ou simplement que ma mère était trop bourrée pour aller acheter des cigarettes à mon père. J'avais de la chance d'être intelligent, plus intelligent qu'eux en tout cas, ils m'ont au moins appris une chose importante, je ne voulais pas finir comme eux. Je ne serai pas dans cette situation ridicule qui était la leur.

A l'école ce n'était pas plus glorieux. Quand vous êtes l'intello de service vous êtes de toute façon l'ennemi public numéro Un. Quand vous êtes le petit gros de l'école vous êtes automatiquement l'ennemi public numéro Deux. Quand vous êtes ce gosse qui ne travaille pas beaucoup et réussit parfaitement vous êtes l'ennemi public numéro Trois. Quand vous êtes les trois à la fois, vous avez une énorme cible marquée sur votre dos avec une petite précision au néon sur votre front "Amusez-vous". A l'école j'ai eu droit à tout. Les railleries, les moqueries, les insultes, les coups physiques et mentaux, beaucoup de choses se sont passés quand j'étais à l'école, des choses qui n'auraient jamais dû arriver. Souvent c'étaient des garçons qui me frappaient simplement parce que "Gros comme il est, il ne sent rien du tout" ou que "C'est marrant de le voir essayer de courir". Plus rarement c'étaient des filles, elles aussi s'amusaient de mon poids et quand par malheur l'une d'elles devait me plaire ça finissait toujours de la même façon. Elle éclatait de dire, le répétait à une amie qui le répétait à une amie et je devenais la risée de l'école, le petit gros qui croyait pouvoir avoir une petite amie. La seule chose positive à l'école c'est que j'étais premier de classe. Une vraie tête qui se promettait à un avenir. Impossible de compter sur mes parents cela dit, une chance encore qu'ils m'aient laissés sauter deux classes plutôt que de me laisser avec des gens de mon âge stupide à manger du foin. Sauter des classes n'a pas amélioré ma popularité mais ça m'a permit de terminer plus rapidement mes études et d'entrer plus vite dans la vie active.

La vie active, voilà un joli mot. Je pensais que les choses allaient être très différentes de l'école. En fait c'était exactement la même chose mais avec des adultes. Après des études d'informatique, j'avais décidé de travailler dans le domaine du jeu vidéo, une véritable passion depuis mon plus jeune âge. J'ai commencé à travailler dans une petite entreprise produisant des jeux vidéos sur téléphone portable, des jeux reprenant généralement des héros et héroïnes, les mettant en scène dans des petites aventures où chacun peu jouer dans une salle d'attente ou pendant les cours. Ce n'était pas franchement mon but ultime mais je profitais de ce salaire pour quitter ma maison et m'installer dans un petit appartement. C'était modeste mais j'en vivais, je crois que j'aurai pu vivre ainsi. Les insultes et moqueries quotidiennes, je n'y faisais même plus vraiment attention, je n'écoutais plus ce qu'on me disait, je les connaissais par cœur, il était rare que quelqu'un vienne avec une insulte que je n'avais pas encore entendu. C'était ma vie privée qui était plus triste, faite uniquement de jeux vidéos, les rares sorties ne tournaient jamais bien, les filles que je rencontrais se détournaient de moi, je n'avais rien pour moi. Ni argent, ni une super voiture, pas de sens de l'humour … j'étais un peu pathétique il faut se l'admettre, mes deux seules aventures furent avec des call-girls, deux très belles nuits ça va sans dire. Enfin pour moi au moins. Et puis il y a onze jours j'ai gagné une enchère sur un site d'enchère en ligne. Un jeune homme vendait les bibelots de ses parents en ligne, dans le lot une vieille bouteille dans le style des fioles de mana qu'on voit dans les jeux vidéos. J'imaginais bien la nettoyer et la mettre sur l'armoire où je collectionne des objets divers et variés venant de jeu vidéo ou semblant en venir. Je la reçus quatre jours plus tard et décidais de la nettoyer avec application. L'extérieur soigneusement nettoyé, je décidais de l'ouvrir pour en nettoyer l'intérieur. La surprise fut d'en voir sortir une fumée épaisse puis de voir deux personnes devant moi.

Tous deux me regardaient, surprise et souriant. Ils se présentèrent rapidement, ils étaient un couple particulier, elle était une génie et il était un incube. Un moment je crus que j'allais me réveiller mais ce ne fut pas le cas, je demeurais face à eux, les yeux écarquiller alors qu'ils disaient se sentir d'humeur joyeuse à présent libérer de leur prison. Décidés à me récompenser, si l'on peut dire, ils dirent m'accorder trois vœux à la condition que j'accepte aveuglément "deux, trois petits trucs". Très honnêtement j'ai douté et puis j'ai regardé autour de moi. Mon petit deux pièces un peu triste, ma condition pas glorieuse, je demandais la richesse pour ne plus jamais avoir à travailler même sans jamais regarder à la dépense. Après avoir rigolé en disant que l'avarice est toujours très répandue chez les humains ils claquèrent des doigts et je me retrouvais dans une superbe villa, un relevé de compte indiquant mon nouveau compte et ma rente mensuelle. Ils n'avaient pas menti. Encore une fois je regardais autour de moi pour choisir un second vœu, c'est mon reflet qui me poussa à demander la beauté, pas la beauté absolue d'un Apollon mais d'un jeune homme pouvant séduire, un claquement de doigts plus tard je me retrouvais dans mon nouveau corps. Il me restait un vœu et j'hésitais à me lancer, préférant demander d'abord leurs petits "cadeaux" pour pouvoir user judicieusement de mon troisième vœu.

De cette partie, l'incube s'occupa seul, expliquant qu'il m'offrait un peu de sa nature car il jugeait ma vie sexuelle anormalement "chiante à en crever". Il me la montra, me faisant remarquer que j'accusais désormais trois verges et qu'avec un peu d'entrainement je pourrai utiliser ce pouvoir pour en avoir seulement une, deux ou trois. Voilà qui n'était pas commun mais j'acceptais avec le sourire ce cadeau, après tout avec mon nouveau corps, ma fortune et deux verges je trouverai bien deux femmes pour … prier à genoux ? Le deuxième cadeau qu'il me fit fut son parfum érotique, la capacité de séduire toute femme par le parfum, il eut la bonté de me préciser que je devais apprendre à gérer ce pouvoir rapidement pour ne pas me faire sauter dessus par une congrégation de lesbiennes convaincues, je prenais bonne note. Jugeant que j'étais un amant nul et ridicule, il n'avait pas forcément tort, il m'offrit la capacité de devenir le meilleur amant, me prévenant toutefois de faire attention avec les décharges électriques et les vibrations, encore une fois je prenais note, un peu perplexe toutefois. Enfin il dit m'offrir son plus beau cadeau. Une partie de sa nature d'incube, celle qui lui permet d'aspirer l'énergie vitale du partenaire qu'il vient de faire jouir. Je ne voyais pas trop en quoi c'était intéressant jusqu'à ce qu'il explique que ces orgasmes procureront l'envie au partenaire de continuer encore, encore et encore mais il ajouta de me méfier, je pourrai tuer ma partenaire en faisant cela. Enfin il rajouta que je devais bien être conscient que le sexe devenait désormais aussi vital pour moi que la nourriture. Sacré contre-partie pour un presque puceau n'ayant eu du sexe qu'en payant. Il oublia de préciser que sa nature d'incube, ses cadeaux, pervertiraient mes pensées en faisant ressortir mes côtés sombres de domination, d'humiliation et de rancune tout en supprimant toute notion de remords. Cela dit si je le savais je me dirai sans doute que ça serait dommage d'avoir ces capacités sans pouvoir en profiter à cause de morale ou de remords.

Enfin la génie me demanda mon dernier vœu et je restais un instant figé. Je pourrai demander l'annulation des cadeaux de l'incube mais je chassais rapidement cette pensée. J'étais presque puceau, j'avais envie de coucher avec de belles femmes et il m'en donnait les moyens pour en plus devenir un amant de prodige, il faudrait être con pour passer à côté ! Je ne pouvais pas me permettre de demander qu'il annule ce don prodigieux qui venait de m'être fait. Je demandais alors quelque chose que je pensais impossible. Une assistante. La génie se contenta de sourire et me demanda quelles devaient être ses qualités. Je la demandais belle, de bonne situation pour m'apprendre à vivre avec ma fortune, sexuellement douée mais ayant eu peu d'amants (je notais le paradoxe de cette demande mais la génie se contenta d'en rire), intelligente pour pouvoir passer un bon moment avec elle, immunisée à l'absorption d'énergie du pouvoir de l'incube, je la voulais souriante et chaleureuse mais capable de faire le mal sans trop de remords, avec un côté soumise un brin rebelle vis-à-vis de moi mais dominatrice à mes côtés sur d'autre. Enfin je voulais qu'elle soit liée à moi pour ne pas la voir partir comme toutes les autres. Ca me semblait improbable que la génie réussisse son coup mais elle se contenta d'un sourire, elle sembla réfléchir un instant et dans la seconde qui suivit son claquement de doigts Agatha apparut. La génie et l'incube expliquèrent la situation à la brune en deux minutes et cette dernière se tourna vers moi, haussant les épaules avec un sourire bienheureux et un "Ca va être amusant" avant de rejoindre la piscine pour piquer une tête. La génie et l'incube m'ont alors regardés, me remerciant encore de les avoir libérés avant de disparaître en me souhaitant non bonne chance mais "Marrez-vous bien".

Et nous voilà sept jours plus tard. Je dors mal dans le lit pourtant confortable de la villa. Je me sens bizarre, atteint d'insomnies mais épuisé, l'envie de faire quelque chose de mal comme … une vengeance sur une belle femme qui m'a fait du mal. Non, sur une belle femme que je ne connais pas. Sur les deux en même temps ? Je n'arrive pas à penser comme il faut, mes pensées s'embrouillent, tout se mélange dans ma tête et je me sens complètement à plat. Selon Agatha, que je n'ai toujours pas touché, c'est parce que je n'ai couché avec personne depuis une semaine. J'ai dans l'idée que la brune n'attend que ça mais … Une part de moi n'a pas encore totalement cédé à l'appel du sexe et de cette petit part incube qui vie en moi. Et pourtant … J'entends Agatha qui nage dehors, je l'imagine dans son petit maillot une pièce hyper sexy qu'elle aime porter et je me retrouve avec une érection de tous les diables … Au diable les convenances, j'ai envie d'elle !

Sous le masque :
Pseudo : Pink
Age : 26 très bientôt
Comment avez-vous découvert ce forum : J'y suis déjà
Avatar : Logan Lerman


Dernière édition par Christopher Millner le Jeu 2 Avr - 9:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t451-christopher-millner
Maître du Jeu

avatar

Date d'inscription : 23/09/2013
Messages : 1360
Métier : Admin
Nombre de posts RP : 522

MessageSujet: Re: Christopher Millner   Mer 1 Avr - 20:26

Ton compte porte le nom de "Christopher MILLNER", et sur la fiche, le personnage s'appelle Christopher DORNER. Lequel est son nom ? Il faudrait choisir et changer l'un des deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t70-aide-de-jeu-le-maitre-du-jeu-et-ses-pnjs http://anonymasked.forumactif.org

avatar

Date d'inscription : 01/04/2015
Messages : 20
Age : 25 ans
Métier : Rentier
Situation : Célibataire
Orientation : Hétéro
Espèce : Humain
Nombre de posts RP : 17

MessageSujet: Re: Christopher Millner   Jeu 2 Avr - 9:14

Petite erreur de ma part liée au fait que j'ai changé au moment de l'inscription >_<

C'est édité ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t451-christopher-millner
Maître du Jeu

avatar

Date d'inscription : 23/09/2013
Messages : 1360
Métier : Admin
Nombre de posts RP : 522

MessageSujet: Re: Christopher Millner   Jeu 2 Avr - 10:30

Tu es validé ! cheers

Tu vas pouvoir faire ta fiche de lien et commencer a RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t70-aide-de-jeu-le-maitre-du-jeu-et-ses-pnjs http://anonymasked.forumactif.org

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christopher Millner   

Revenir en haut Aller en bas
 

Christopher Millner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Spider Juice. {Christopher Dawkins}
» Christopher Daniels
» Batista VS Edge VS Christopher Daniels VS Cody Rhodes.
» Christopher Paolini s'attaquera au Seigneur des Anneaux
» Christopher McDowell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anonymasked :: Who You Are :: Présentations :: Fiches validées-