Forum RPG et classique pour venir parler de ses super héros préférés et incarner les super héros et super vilains de votre invention dans un univers libre et original.
 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 W. Montmorency " none of us are saints "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Date d'inscription : 05/07/2014
Messages : 10
Alias : Explosive Cock
Age : 48 ans
Métier : Rentier et président des entreprises Montmorency.
Situation : Rien et tout à la fois
Orientation : Omniprésent....
Espèce : Mutant
Nombre de posts RP : 2

MessageSujet: W. Montmorency " none of us are saints "    Dim 6 Juil - 13:58





William S. Montmorency

« I gave a handjob to death, not to die. But the grim reaper is a bitch. Since I have balls on fire.
»



Identité :
Alias : "Explosive cock" pour les intimes.
Nom : Montmorency
Prénom : William Shakespeare
Age : 48 ans
Espèce : Mutant
Statut : Rien et tout à la fois.
Orientation : Tout est bon dans l'humain. Mort, vivant, consentant ou pas. Les animaux aussi ça peut être sympa.
Métier : Rentier et président des entreprises Montmorency.
Considéré comme un : Super-Loser

Pouvoirs :
Pouvoir : Fertilité explosive :
Son pouvoir réside à l'intérieur de ses entrailles. Ou de ses bijoux de familles, plutôt. Déjà mortellement mortel sans aucune forme de pouvoir, William a la possibilité de faire exploser son liquide reproducteur. Alors que son frère, lui, fait exploser sa salive, Will, lui, fait exploser son sperme. Quand il le souhaite, comment il le souhaite et même à distance.
Arme/Armure : Sa main est son unique arme. Quoi qu'il utilise toutes sortes d'outils de tortures en tout genre. Pinces, cisailles, battes de Baseball, acide, flingues et même pistolet à eau rempli de son propre liquide divin.
Son armure reste son costard. Rien d'autre.
Point Faible/Limite : S'il n'a pas la possibilité de jouir, il ne pourra rien vous faire grâce à son pouvoir. Cependant, il sait se défendre sans ce "don de dieu".

Description du personnage
Qualités : Drôle - joyeux (des fois) - ambitieux - déterminé - autoritaire
Défauts :  Sadomasochiste - menteur - bestial - fétichiste - voyeur - libertin - lubrique - hypersexuel - pervers - psychotique - toxicomane - bipolaire - hypomane - mégalomane - borderline - psychopathique - paranoïaque - atteint de nombreuses bouffées délirantes - vicieux - joueur - manipulateur - insupportable - fatiguant

Description du caractère :

Connaissez-vous le marathon des supers aliénés ? William est le dirigeant. Le but ? Avoir le plus de troubles mentaux possible. Le prix ? La gloire et la fierté chez nos plus fidèles psychopathes.

William est comme la musique classique, profond et poignant. En effet, il vous l'enfonce profond et vous empoigne les cheveux avant de vous faire passer dans l'autre monde. W. Montmorency est très loin de la poésie, des normes et du charme.

Il est chose plus douce de brûler dans les flammes de l'Enfer, que de vivre proche du mutant. Il n'a pas d'Ethique, pas de morale. Ou plutôt si, la sienne et uniquement sienne. Les lois, c'est lui qui les instaure. Il se touche volontiers sur le gouvernement, abusant et jouant avec eux grâce à sa fortune colossale.

Le trait de personnalité le plus flagrant chez lui n'est sans nul doute sa bipolarité. Versatile, Hypomane, William change constamment de sentiments, d'idées et d'avis. Souriant, il peut d'une seconde à l'autre arracher le visage d'un être à qui il venait d'avouer ses sentiments d'amour, pour ensuite se marrer en se curant le nez avec le doigt de sa victime. Pour finir par pleurer, d'avoir tué cette personne si proche. Finalement, il se touchera et oubliera cette scène si effroyable.

Monsieur Montmorency est victime d'une paranoïa accentuant ses sautes d'humeur, bordeline, psychopathe, il n'a jamais été diagnostiqué, mais quelle personne pourrait effectuer autant d'horreurs sans le moindre remord ? Un psychopathe ? Et bien non, car des remords, il en a. Sous son air dérangé, sous cette facette sanguinolente, cet homme se met de temps en temps dans un coin et réfléchit. Ne brillant pas d'une grande intelligence, William ne fait marcher sa matière grise uniquement quand il s'agit d'argent et encore... Dans ces rares moments de réflexion, celui-ci repense à toutes ces choses horribles qu'il a pu faire, des images toutes plus atroces les une que les autres défilent dans son cerveau malade. Mais cette prise de conscience soudaine est vite avortée, William finit par reprendre son train-train quotidien. Oubliant qu'il a un jour regretté.

L'homme de 48 ans et un sadique, masochiste. Il ne vit que pour la douleur, par la douleur. Le sexe est sa croix, la torture, sa bannière. Avec le temps son goût pour la chair humaine meurtrie n'a pas cessé de croître. De plus, étant un Montmorency, celui-ci a tous les droits, dépassant de loin toutes les règles. Son jeu préféré ? La chasse à l'homme dans ses propres terres. Il ne fait pas dans la dentelle, l'immonde mutant.
Hormis toutes ces qualités affreuses, William est quelqu'un de drôle. Il pourra vous laisser la vie sauve, si vous le divertissiez. S'ennuyant à longueur de temps, il ne se gêne pas pour trouver quelque chose à faire. Soyez plus malin que lui. Lorsqu'il parle et fait ses habituelles discours sans fond ni forme, n'hésitez pas à lui filer compagnie. C'est, bien-sûr, à vos risques et périls. Car il y a bien une chose que William n'aime pas : la trahison. Douce est la mort quand elle n'est pas entre les mains de W. Montmorency.

Description physique - En civil et en costume :

Pour commencer, William sent bon le foutre.

Il se parfume, dégage une drôle d'odeur qui est propre aux hommes riches. Il se peigne les cheveux, se dégarnissant lentement. Son costume est toujours impeccable. On ne dirait presque pas qu'il vient de se baigner dans un bain de pisse et de sang. William a été un jour beau, il l'est encore sous certains angles. Seulement, la vieillesse et la méchanceté ont fait jaunir ses dents, ses cheveux ont pali, ses yeux, eux, sont devenus ternes et la maigreur de son corps est devenue plus qu'apparente. La drogue est grande fautive dans cette histoire. L'homme de pouvoir nique toutes chances de normalité grâce aux substances infâmes qu'il s'injecte à longueur de temps.

La perversion est plaquée sur son front, pourtant il ne ressemble pas moins à un homme d'affaire. Si ce n'est ce sourire collé à son visage, rassemblant toutes les horreurs de ce monde. Ou même encore cette langue venant lécher ses papilles dès qu'une idée peu catholique lui traverse l'esprit.

Willaim ne semble pourtant pas être un pervers de première catégorie au premier abord. Inquiétant, certes, mais la peur n'est pas synonyme d'hyper-sexualité après tout.

William s'est affublé du glorieux pseudo d'"Explosive Cock", pourtant, il n'a pas jugé bon de se vêtir d'un costume de super-vilain. Il se contente d'arborer ses costards hors de prix, ainsi que ses montres clinquantes et luxueuses.



Origine et histoire :




L'assommante symphonie des cris de sa mère avait réveillé l'intégralité du manoir Montmorency. Puis, les cris s'étaient transformés en pleurs. Des larmes de joies coulaient sur toutes les joues des habitants de la somptueuse demeure.

Albert Auguste Ernest Montmorency et Bernadette Lisa Sophie Montmorency avaient enfin donné naissance à un enfant. Depuis des années, les deux prestigieux nobles avaient la dure tâche qui consistait à procréer. Le plus haut dirigeant des entreprises Montmorency, le grand-père de William, se trouva ravis d'apprendre que son petit fils avait tant de poumons.

Il grandit dans un luxe outrageux, dépassant la normalité de très loin. Le relationnel de cette famille, combiné à une entreprise s'étendant sur la surface du globe et plus encore, avait promu leur nom à une place bien plus importante que ceux de certains dirigeants. Charles Montmorency avait dans l'idée d'élever à son image William, le proclamant dès sa naissance à la direction des entreprises qui étaient leurs. Ce choix, écarta Albert de la vie de milliardaire qu'il désirait tant.

Une dizaine d'hommes et de femmes furent chargés de s'occuper de l'éducation de l'enfant prodigue. Passant par du solfège, à l'écriture, aux langues diverses et variées, le gamin n'eu pas vraiment d'enfance ou de vie social. Noyé par ce qui semblé être la richesse et le pouvoir, William apprenait l'ordre des couverts, au lieu de s'amuser avec d'autres enfants à des jeux de leurs âges. Il s'imprégnait de la littérature française, au lieu d'essayer d'apprendre à une fille ce qu'était un "French Kiss".
Il fut donc éduqué comme un vrai dirigeant, écarté de toute sexualité, de toute normalité.

Il découvrit une certaine sociabilité lorsque son frère naquit. Ayant déjà une sœur depuis trois ans, il dû rester proche de son Wolfy sous ordre de son père. Lui, le bébé rougeaud qui avait tué sa mère. Petit à petit, les deux frères se retrouvèrent proches. Très proche. William n'ayant, étrangement et à la grande stupéfaction de tous, aucune rancœur contre son frère. Ils crurent tous que le petit allait être un homme bon. Cela caché cependant une vérité tout autre : William n'avait que faire de la mort d'une femme faible comme celle qui l'avait à peine élevé. Trop occupé à se baigner dans des liasses et à baiser le jardinier.

C'est à une date proche de son quinzième anniversaire que son grand-père rendit l'âme. Laissant ainsi sa fortune à William. L'adolescent joua de ce triste événement pour s'implanter rapidement dans ce cercle que l'ont appelait le pouvoir.
Il se mit à voyager, collant son nom sur toutes les bouches. Éloquent, manipulateur, menteur, la réussite le suçait volontiers.
Cependant, son père s'étant marié à une femme de noble naissance, avait décidé de laisser ses enfants entre ses mains afin de prendre la tête de l'entreprise familiale, jusqu'à ce que l'héritier "ait l'âge d'assumer cette lourde tâche".

William fut cloîtré chez lui, obligé de s'amuser comme il le pouvait. Au départ, il prit pour jeu d'embêter au maximum sa belle-mère qu'il ne portait pas dans son cœur. Ensuite, alors qu'il réalisait enfin que le masochisme, autant que le sadisme, était source de plaisir, il s'attaqua à sa sœur et à son frère. C'est seulement à l'âge de 17 ans qu'il découvrit le sexe. Ainsi que la présence de ses pouvoirs étranges. Au départ, il se trouva affolé par cet événement anormal. Puis, il s'en amusa plus qu'il ne l'aurait cru et dû. Les deux frères Montmorency devenaient de plus en plus dangereux et William s'amusait à gueuler dans les oreilles de sa belle-mère que si Wolf était devenu ainsi, c'était grâce à lui.

Vers l'âge de 19 ans, il en eu marre de traîner derrière l'ombre de son père. Son frère devenait de plus en plus instable et Albert était de plus en plus autoritaire. William ne supportait plus une telle insolence et comme par enchantement, A. Montmorency assassinat sa femme et se suicida juste après, compressé par le poids du remord.

Will prit ses marques avec facilité. Il découvrit le monde qu'il n'avait pourtant vu qu'en image. Découvrant son amour pour toutes ces choses comme la petite enfance, ou la mort. Il joua de plus en plus avec sa fortune, tout en tenant d'une main de fer l'entreprise qu'il chérissait. L'ennui l'obligea à faire des choses inimaginables et il se senti pousser des ailes.

Dans les environs de ses 30 ans, son frère de 10 ans son cadet se trouva être observé de manière trop personnelle par la police. Ils avaient tout deux la main mise sur les entreprises Montmorency et son enfermement laissa un goût amer à son aîné. Il fit des pieds et des mains pendant longtemps afin de faire sortir la seule personne qu'il ne désirerait pas. La seule personne lui ressemblant à peut près. La seule personne avec qui il s'amusait réellement. C'est à cette époque que la drogue infiltra ses veines. En même temps, il était tombé amoureux d'un jeune de 15 ans qui l'avait trahis juste après. Son monde s'écroula autour de lui.

Aidé par sa jeune sœur, il pu tout de même laisser son nom en tête de tous et toutes. Il lui fallu la sortie de son frère pour se reprendre. Jamais il ne fut autant soulagé que quand il entrevu la silhouette de ce qu'il avait créé, sortir de cet endroit infâme.

Si la folie avait un jour pénétrait ses veines, petit à petit il se noya dedans, jusqu'à ce que son âme se face totalement engloutir. Comprenant qu'à moitié, SA moitié, il s'installa dans un train de vie particulier. Où il joua au chien et au chien avec son frère. Violant au passage sa sœur, brisant les rêves de certains, conférence sur conférence, mort sur mort et fou rire sur fou rire. W. Montmorency s'épanoui, se divertissant du mieux qu'il le pouvait. Considéré comme pouvoir inutile, son sperme le désigna plus comme un super-loser, qu'un super-vilain. Il ne prit pas compte de cette bêtise, se laissant entendre à lui même que la totalité de ces méchants n'étaient que des fourmis adorables et inoffensives face à lui et son frère.


"There's a leak, there's a leak in the boiler room,
The poor, the lame, the blind,
Who are the ones that we kept in charge ?
Killers, thieves, and lawyers !"



Sous le masque :
Pseudo : Pixis
Age : 19 ans bitch
Comment avez-vous découvert ce forum : mon petit doigt vert m'a présenté...
Avatar : Robert Knepper


Dernière édition par William S. Montmorency le Dim 6 Juil - 19:19, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t288-w-montmorency-none-of-us-are-saints

avatar

Date d'inscription : 29/06/2014
Messages : 45
Age : 36 ans
Métier : Bibliothécaire
Situation : Célibataire
Espèce : Humaine avec gène TK
Nombre de posts RP : 17

MessageSujet: Re: W. Montmorency " none of us are saints "    Dim 6 Juil - 16:27

Bienvenue monsieur le méchant tout beau!!!!! ^^ Plus sérieusement, bonne chance pour ta fiche, j'ai hâte de lire la suite.

_________________
Angela White


Mais la désolation est l'exutoire des émotions humaines. On se dit désolé quand on a renversé une tasse de café ou raté un lancer de boule au bowling devant son équipière.
Le chagrin véritable est aussi rare que l'amour véritable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t282-angela-white-i-am-a-librarian http://anonymasked.forumactif.org/t284-angela-white-plus-les-sentiments-sont-distants-plus-les-politesses-sont-nombreuses

avatar

Date d'inscription : 05/07/2014
Messages : 10
Alias : Explosive Cock
Age : 48 ans
Métier : Rentier et président des entreprises Montmorency.
Situation : Rien et tout à la fois
Orientation : Omniprésent....
Espèce : Mutant
Nombre de posts RP : 2

MessageSujet: Re: W. Montmorency " none of us are saints "    Dim 6 Juil - 19:02

Ah voilà une jeune femme bien intelligente <3 !!! J'ai terminé moi aussi, mais merci. Tu m'as peut-être porté chance mon chaton <3

_________________
Keep calm, i just kill you.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t288-w-montmorency-none-of-us-are-saints
Maître du Jeu

avatar

Date d'inscription : 23/09/2013
Messages : 1360
Métier : Admin
Nombre de posts RP : 522

MessageSujet: Re: W. Montmorency " none of us are saints "    Dim 6 Juil - 19:43

Ça fait peur quand même…   

Allez, tu es validé !  cheers 
Tu vas pouvoir aller terroriser le forum et faire subir des choses horribles à tes partenaires de RP. Twisted Evil 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t70-aide-de-jeu-le-maitre-du-jeu-et-ses-pnjs http://anonymasked.forumactif.org

avatar

Date d'inscription : 05/07/2014
Messages : 10
Alias : Explosive Cock
Age : 48 ans
Métier : Rentier et président des entreprises Montmorency.
Situation : Rien et tout à la fois
Orientation : Omniprésent....
Espèce : Mutant
Nombre de posts RP : 2

MessageSujet: Re: W. Montmorency " none of us are saints "    Dim 6 Juil - 19:50

Cool, merci Omnipotent <3

_________________
Keep calm, i just kill you.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t288-w-montmorency-none-of-us-are-saints

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: W. Montmorency " none of us are saints "    

Revenir en haut Aller en bas
 

W. Montmorency " none of us are saints "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Camp des Saints
» Les 7 saints de Bretagne
» 1er Novembre - La toussaint (fête de tous les Saints)
» [ORAS NU] Here comes the Saints !
» Un sceau des Saints

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anonymasked :: Who You Are :: Présentations :: Fiches validées-