Forum RPG et classique pour venir parler de ses super héros préférés et incarner les super héros et super vilains de votre invention dans un univers libre et original.
 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le Boogeyman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Date d'inscription : 08/03/2014
Messages : 16
Alias : Aucun
Age : Indéterminable
Métier : Maître du Crime
Situation : Célibataire
Orientation : Hétéro
Espèce : Avatar
Nombre de posts RP : 6

MessageSujet: Le Boogeyman   Sam 8 Mar - 16:00

The Boogeyman

« I am the reason children are afraid of the dark »



Identité :
Alias : The Boogeyman
Nom : Aucun connu
Prénom : Aucun connu
Age : Indéterminé
Espèce : Sorte d’avatar ou de dieu de l’obscurité
Statut : Célibataire
Orientation : Hétérosexuel, mais là encore, difficilement déterminable
Métier : Prophète, maître criminel, semeur de troubles et de peurs
Considéré comme un : Super Vilain

Pouvoirs :
Pouvoir :
Les pouvoirs du Boogeyman tiennent à sa nature : il est constitué de psychoplasme. Cette matière pourrait être considérée comme de l’obscurité solide, et est extrêmement liée à la psychée de son utilisateur. Ainsi le Boogeyman peut modeler des créatures à partir de cette matière ténébreuse, et de la même façon il peut constituer des appendices et extrémités pour son propre corps. Le psychoplasme est toutefois en quantité limitée, et ce dernier se régénère grâce à l’obscurité et les émotions négatives, tout particulièrement la peur. Plus ces dernières sont importantes et plus le Boogeyman a de possibilités. Du fait de l’absence de véritables organes et de la nature particulière de son corps, le criminel est assez résistants aux coups, jusqu’à une certaine mesure bien entendu, et il ne ressent pas la douleur. Un autre effet de cette étrange matière, et que les humains la craignent instinctivement, c'est-à-dire que face à elle, leur cerveau a tendance à l’ignorer, la masquer, plutôt que de lui faire face. Ainsi, le Boogeyman peut se promener en pleine rue sans que les gens le remarquent à moins qu’il ne se place sous leur nez, leurs cerveaux préférant faire abstraction de sa présence.
Arme/Armure : Aucune
Point Faible/Limite :
Le Boogeyman possède plusieurs limites et faiblesses, mais une s’impose : la lumière. Cette dernière affaiblit grandement ses pouvoirs et a tendance à faire tout simplement disparaître ses créations. Le meilleur moyen de l’enfermer par exemple serait de lui trouver une cellule entourée de panneaux à ultraviolets par exemple. De la même façon, même si son corps ne possède pas véritablement d’organes, il possède toujours des ossements humains. Les coups, la magie ou l’énergie perturbent la matière dont il est constitué ce qui peut mener à une dispersion de celle-ci et par conséquent une mort du Boogeyman. Si ses ossements sont brisés de la même façon, l’attache du psychoplasme est éliminée et le Boogeyman peut se disloquer. Une autre façon subtile de lutter contre lui est de l’éloigner de toute source d’énergie : donc des lieux dénués de mal, de ténèbres, ou encore de peurs. Ainsi le psychoplasme est extrêmement limité comme les pouvoirs du Boogeyman.

Description du personnage
Qualités : Observateur, intelligent, flegmatique, charismatique, créatif, poète
Défauts :   Mégalomane, cruel, impitoyable, lunatique, terrifiant,

Description du caractère :
Le Boogeyman est une créature à la psyché difficilement compréhensible, tout simplement parce qu’il ne pense pas avec les mêmes dimensions qu’un humain normal. S’il ne possédait pas toutes ses capacités, il serait sûrement parqué dans un asile psychiatrique, avec une camisole de force et dans une cellule capitonnée. Seulement, il semble être ce qu’il clame être : une sorte d’avatar des ténèbres primordiales dont le but est de susciter la peur, l’effroi et la terreur chez les hommes. Dès lors, il considère le monde comme une sorte de gigantesque terrain de jeu et les super-héros comme ses adversaires. C’est un individu manipulateur et d’une intelligence rare, puisant dans l’expérience de ses précédentes incarnations pour créer des plans étranges. Il aime tout particulièrement jouer avec ses proies ou les forcer à lutter contre un ennemi invisible et insaisissable. Malgré sa mégalomanie évidente et ce qu’il considère comme son rôle, le Boogeyman ne déteste pas les hommes, et il semble même grandement apprécier certaines de leurs créations. De la même façon, il est parfois atteint de soupçons de mélancolie, lorsque les souvenirs de son hôte resurgissent, et qu’il comprend alors l’atrocité de ses actes et le monstre qu’il est devenu. Il aime jouer l’ambiguïté et semer le doute chez ses adversaires et alliés. Le Boogeyman pourrait vous aider un jour, pour se retourner contre vous le lendemain. C’est un maître-criminel aux aspirations chaotiques qui influence principalement les communautés mystiques de la ville. Mais son regard se porte bien plus loin et son but est de plonger le monde entier dans un âge sombre. Une tâche irréalisable comme il le reconnaît lui-même, mais après tout, les super-héros ne peuvent pas non plus sauver tout le monde.  

Description physique - En civil et en costume :
Le Boogeyman est toujours habillé de la même façon, ou tout du moins on ne l’a jamais croisé qu’habillé de cette manière. Un grand manteau de cuir noir l’enveloppe, et reste généralement ouvert laissant entrevoir une chemise blanche et un veston sombre. Du blanc et du noir, les deux seules couleurs qui semblent jamais se trouver sur lui. Chaque parcelle de son corps est recouverte. Il porta ainsi des gants de cuir noir, mais avant tout : son masque. Personne ne sait à quoi il ressemble dessous, personne ne sait même s’ils y verraient un visage et pas seulement l’obscurité elle-même. Ce dernier est blanc avec des emplacements sombres pour les yeux, formant une sorte de parodie spectrale de visage. Des lacets à l’arrière permettent de l’attacher et il semble épouser parfaitement le crâne du Boogeyman. Parfois, le psychoplasme se manifeste au niveau de son corps, mais il se traduit presque uniquement par des sortes de tentacules noirâtres émergeant des profondeurs du manteau de son porteur. Ces derniers lui servent pour se battre mais aussi pour se déplacer le long des façades des immeubles.



Origine et histoire :
L’homme découvrit le feu, et il repoussa les ténèbres de la nuit. Il construisit des maisons, des masures, et ne craignait plus les choses qui rôdaient dans l’obscurité. Plus encore, il alla jusqu’à mener une guerre contre elles, allant toujours plus loin, illuminant plus encore le ciel nocturne. Il coupa les forêts, révélant à la lumière du soleil ce qui pouvait bien se glisser à l’ombre de leurs branches. L’homme mena une guerre contre les ténèbres depuis le commencement, mais s’il peut couper les arbres qui les abritent, s’il peut éclairer les profondeurs des grottes, l’obscurité subsiste toujours, sous une forme ou une autre.
Et cette forme, n’est nulle autre que le Boogeyman. Plusieurs se sont succédés au cours de l’histoire, et beaucoup s’interrogent pour savoir s’il ne s’agit que d’une seule personne ou de plusieurs… Les deux choses sont vraies, car si les ténèbres qui le constituent sont les mêmes depuis l’aube des temps, plusieurs hôtes se sont manifestés au cours de l’histoire. Certains ont eu des noms, d’autres sont devenus des monstres de légendes, et si leurs ossements ne sont plus, leurs souvenirs persistent toujours dans l’esprit du Boogeyman actuel. Bien entendu, le nom même de cette créature est récent, mais il lui seyait parfaitement alors qu’il marche dans les rues sombres de la ville.
Ses souvenirs d’hommes sont fragmentés, et presque inexistants face à ceux de ses précédentes incarnations. Il se rappel avoir vaguement vécu, sûrement une existence morose et inutile, avant de mourir. Et c’est là que l’obscurité et la terreur revendiquèrent son corps, en faisant leur parangon et ce qu’il est désormais. Durant des jours durant, des semaines, incapable de comprendre la notion de sa propre existence, il erra dans les égouts de la ville. Son corps n’était plus celui d’un être humain, il était constitué d’une substance autre, indescriptible, réagissant à ses pensées et ses émotions. Il était une parodie d’être vivant, une monstruosité à l’apparence toujours changeante qui hantait les profondeurs de la ville.
Lorsqu’il croisa un groupe de sans-abris, leur arrachant des hurlements de terreurs, le Boogeyman comprit ce dont il se nourrissait. La peur, la terreur, mais aussi la tristesse et le désespoir, sans compter l’obscurité elle-même. C’était de là qu’il tirait sa force, et de là que découlait sa mission : enseigner l’humilité à l’espèce humaine. Lui apprendre qu’elle n’était pas seule, et que ses peurs étaient fondées. Quelque chose rôde dans l’obscurité la nuit, les monstres peuvent exister, et c’est au Boogeyman de les rendre réels.
Prenant conscience de ce qu’elle était, et aidée des souvenirs de ses anciennes incarnations, le Boogeyman prit possession de ses pouvoirs, de ses capacités. Dès lors, il ramassa les vêtements de ses victimes, et se constitua un masque à même de semer la peur dans l’esprit de ses victimes, tout en masquant les horreurs indicibles de son propre visage. Pourquoi se contenter d’être une légende urbaine ? Un monstre dans les égouts qui n’existait pas pour ceux qui vivaient bien à l’abri dans leurs immeubles de verre et d’acier ? Leurs super-héros apportaient l’espoir et la sécurité, qu’à cela ne tienne. C’était son devoir de la leur arracher et de faire comprendre à tous que personne n’étaient en sécurité.
Alors telle une araignée, le Boogeyman tissa sa toile. De ses pouvoirs et ses monstruosités, il offrait à certains hommes les moyens de commettre le mal. L’avatar de l’obscurité étendait son influence sur la communauté mystique de la ville, leur offrant tout ce dont ils avaient besoin. Beaucoup de super-héros apprirent son nom sans toutefois jamais le croiser. Un réseau de sacrifice humain démantelé, mais l’instigateur restait introuvable, un maniaque subitement aidé par des créatures ténébreuses et ne donnait qu’un seul nom avant de passer sur la chaise électrique : le Boogeyman. Il était devenu un murmure, une légende inondant toute la ville, et dans l’obscurité, le monstre est bien réel.  



Sous le masque :
Pseudo : Cauch’
Age : 22 ans
Comment avez-vous découvert ce forum : Via Frederica
Avatar : Preest joué par Ryan Philippe  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t242-le-boogeyman http://anonymasked.forumactif.org/t244-liens-du-boogeyman

avatar

Date d'inscription : 02/11/2013
Messages : 556
Alias : Volupta
Age : 22 ans
Métier : Modèle nue
Situation : Célibataire
Orientation : Bisexuelle
Espèce : Déesse du désir et du plaisir
Nombre de posts RP : 297

MessageSujet: Re: Le Boogeyman   Sam 8 Mar - 16:50

Bienvenue "Darkness" !    

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t128-sylla-maximus-deesse-hors-du-temps#358 http://anonymasked.forumactif.org/t133-sylla-maximus-deesse-du-desir-perdue
Maître du Jeu

avatar

Date d'inscription : 23/09/2013
Messages : 1360
Métier : Admin
Nombre de posts RP : 522

MessageSujet: Re: Le Boogeyman   Sam 8 Mar - 17:03

Rien a redire, tu es validé !  cheers  

Je vais te mettre ta couleur, tu vas pouvoir commencer a semer la terreur et a donner des frayeurs aux gens !
Bons RPs !    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anonymasked.forumactif.org/t70-aide-de-jeu-le-maitre-du-jeu-et-ses-pnjs http://anonymasked.forumactif.org

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Boogeyman   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Boogeyman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Boogeyman vs Ryback
» All my friends are heathens, take it slow... ☠ Dante Boogeyman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anonymasked :: Who You Are :: Présentations :: Fiches validées-